En voilà un mystère qui m’a fait rêver quand j’étais enfant!!

L’Atlantide, le territoire englouti, habité par une civilisation étrangère, équipée de la plus haute technologie, énergie non polluante, moyens de transport évolués et surtout peuplée de gens vivant en parfaite harmonie!!

 

Un paradis qui faisait envie mais qui avait disparu. Où était-il? Pourrait-on imaginer aujourd’hui en retrouver les vestiges et récupérer quelques-uns de leurs secrets?

 

 

301253_240626056059396_1727567861_n

Vers 355 avant notre ère, Platon évoque dans deux de ses dialogues, Timée et Critias, une île «plus grande que la Libye et l’Asie réunies», située «au-delà des colonnes d’Hercule», soit au-delà du Détroit de Gibraltar. Selon le philosophe grec, cette civilisation prodigieusement riche a atteint son apogée dix mille ans plus tôt. Fondée par Atlas, fils de Poséidon, l’île est constituée d’anneaux concentriques encerclant une montagne; L’or et un étrange métal appelé orichalque y abondent, et deux sources, l’une d’eau chaude et l’autre d’eau froide, y coulent. Expansionniste, le royaume d’Atlantide règne sur les mers et livre un combat sans merci à Athènes. La guerre s’achève par un terrible cataclysme qui engloutit les deux cités… Ainsi naît le mythe. Près de vingt-cinq siècles plus tard, il enflamme toujours les esprits. Scientifiques reconnus ou doux rêveurs, ils seront des milliers, au cours des âges, à croire qu’ils avaient retrouvé l’Atlantide. Examinons leurs hypothèses:

1- Les Açores: C’est le jésuite allemand Athanase Kircher qui supposa que les îles Canaries auraient été les ultimes lambeaux du continent englouti et c’est alors qu’il donna son nom à l’Océan Atlantique en 1665. Ce qui fait que notre continent mystérieux peut se trouver n’importe où sur la planète et pas seulement dans l’Atlantique comme on pourrait le supposer: à quelques kilomètres du Détroit de Gibraltar ou «au-delà»…

Lien: http://books.google.com/books?id=jd-YQqAhS7sC&pg=PA40&lpg=PA40&dq=athanase+kircher+atlantide&source=web&ots=hYrU4LErnl&sig=3SwjiZ9uyFsRLT8nD9fkcQOojEM

2- En Suède: Olof Rudbeck, savant, professeur de Médecine du 17ème siècle n’a aucun doute là-dessus, l’Atlantide, c’est la Suède. Il reconnaît dans les ruines du temple d’Uppsala les vestiges de la capitale décrite par Platon et adopte une attitude scientifique pour le démontrer avec une analyse de l’épaisseur de la couche d’humus

Lien: http://books.google.com/books?id=w8G4CdmneRsC&printsec=frontcover&hl=fr#PPA884,M1

3- Près de Gibraltar: Le géologue français Maître de conférence Jacques Collina-Girard prend à la lettre le texte de Platon et situe l’Atlantide dans le détroit de Gibraltar. Il aurait découvert en ce lieu un archipel submergé il y a 11 000 ans qui pourrait correspondre au continent englouti d’après les dernières données de la géologie

Lien: http://www.futura-sciences.com/fr/comprendre/carte-blanche/scientifique/t/terre/d/collina-girard_93/

4- En Grèce: L’archéologue grec Spyridon Marinatos affirme que le cataclysme qui a détuit l’Atlantide est une réminiscence de l’éruption volcanique terrifiante qui aurait détruit l’île de Santorin dans les Cyclades vers 1650 av. J.C

Hypothèse réfutée par Louis Godart, Professeur de lettres à l’Université de Naples qui déclare sur son site:

Lien: http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/l_ile_de_thera-santorin_et_l_atlantide.asp

«Les références à la Crète et à l'Égypte que l'on peut trouver en parcourant les fresques de Théra nous permettent d'affirmer que l'île était un point de rencontre pour tous les peuples de la Méditerranée orientale, un endroit où les gens pouvaient proposer et échanger les produits de leur artisanat et de leur industrie. Or, vers 1500 avant notre ère, l'île riche et prospère disparut à jamais. Une partie de la ville minoenne fut recouverte par les cendres du volcan, l'autre engloutie par les flots de l'Égée.

Pouvons-nous mettre en rapport l'éruption du volcan de Théra avec la disparition des palais minoens? Il faut bien l'avouer, cette hypothèse ne convainc guère. En effet, l'explosion du volcan et la destruction du site minoen d'Akrotiri sont de quelques décennies antérieures à 1450, date à laquelle les centres palatiaux de la Crète minoenne sont détruits. Il ne peut donc y avoir un rapport direct entre l'éruption volcanique et l'anéantissement par le feu et les flammes des centres palatiaux de Mallia, Phaistos, Zakros et La Canée en Crète.

En outre, un simple coup d'œil sur la carte nous permet de repousser une telle hypothèse. Si nous supposons qu'un raz de marée provoqué par l'éruption du volcan de Théra a frappé l'île de Crète, il se pourrait en effet que les palais situés le long de la côte septentrionale de l'île aient été frappés par le cataclysme. Il serait toutefois bien difficile d'imaginer que les centres palatiaux situés le long des rivages méridionaux, comme par exemple Phaistos, aient été à leur tour balayés par le même phénomène. Bien plus, un palais situé dans les environs de la côte nord de l'île de Minos comme Cnossos a survécu à la destruction de 1450.»

5 En Chypre alors? C’est Robert Sarmast, archéologue américain qui prétend en novembre 2004 avoir retrouvé dans les vestiges d’activités humaines à 1600 m de profondeur à 80 Km de la côte sud-ouest de Chypre les preuves de l’appartenance de l’île toute entière à ce continent du passé. Sur le site qui fait la promotion de son livre Discovery of Atlantis, on voit des images obtenues grâce au sonar d’un sous-marin d’un mur énorme qui fait un angle droit. Ce n’est pas une structure géologique naturelle ça! Mais ceci ne suffit pas pour conclure notre problème.

Lien: http://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.discoveryofatlantis.com/&sa=X&oi=translate&resnum=1&ct=result&prev=/search%3Fq%3Drobert%2Bsarmast%2Batlantide%26hl%3Dfr%26lr%3D%26sa%3DG

Autres localisations mais sans bases scientifiques: http://atlantides.free.fr/loca_tableau.htm

On peut aussi lire celui qui veut détruire le mythe: Pierre Vidal Naquet . Il se souvient parmi d’autres folles hypothèses d’un film de Pierre Benoît qui mettait en scène une Atlantide au cœur du Sahara: Atlantis avant de démolir d’un coup de pied le texte de Platon en l’assimilant à une métaphore

 Lien: http://wodka.over-blog.com/article-5247694.html

sahara

 

6 Et après tout le Sahara? C’est le botaniste D.A. Godron qui défend l’idée d’une Atlantide africaine sur un fragment arraché à l’un de ses cours en 1876

On peut trouver des fossiles d’animaux marins tel ce crinoïde du Sahara:

Lien: http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s4/benthiques.html

Et ce n’est pas l’activité tectonique qui manque dans l’histoire de cette région!

Bref rien de vraiment bien solide à se mettre sous la dent. On ne sait pas où était l’Atlantide et on n’est même pas sûr qu’elle aie bien existé. C’est un vrai mythe.

 

 

Source: ça m’intéresse novembre 2005